Lost Universe

 

Fiche de la série

 

Titre japonais : Rosuto Yunibasu

Titre international : Lost Universe

Titre français : Lost Universe

Nombre d’épisodes : 26

Recommandation : Déconseillé aux moins de 12 ans

 

Première diffusion : 3 avril 1998 – 25 septembre 1998 (TV Tokyo)

Première diffusion française : 2000 (Déclic Images)

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 3e (1998)

Au Château Dugole, appartenant à l’organisation criminelle du même nom, se tient une vente aux enchères secrète d’objets volés. La détective Millenium Feria Nocturne prend des photos compromettantes, mais elle est perturbée par le Contractuel d’Ennuis Kane Blueriver et son assistante Canal Vorfeed. Leur discussion finit par attirer des gardes. Malgré un stratagème de Canal, le pot-aux-roses est découvert quand Kane s’énerve des moqueries des gardes sur sa cape. Lorsque des renforts arrivent, Kane, Canal et Millie s’enfuient. Leur fuite les amène dans un transporteur de minerais. L’organisateur de la vente envoie un tueur à leurs trousses. Mais le trio a un autre problème quand le transporteur s’ouvre, menaçant de les envoyer dans le vide.

Le trio en réchappe et se sépare. Millie est vite capturée par le tueur et mise aux enchères pendant que Kane et Canal piratent les ordinateurs de Dugole. Quand ils apprennent que Millie est prisonnière, Kane s’introduit dans la salle des ventes pendant que Canal attaque avec le vaisseau Swordbreaker. Le tueur attaque Kane avec une armure mobile surpuissante. Kane utilise alors sa psi-lame et bat facilement son adversaire. La police intergalactique, attirée par les événements, arrête toute l’organisation ainsi que Millie, prise à tort pour une criminelle. Kane et Canal remplissent la mission pour laquelle ils ont été engagés : récupérer le service à thé d’une fillette volé par Dugole. Ainsi commencent les aventures de Kane Blueriver.

 

Episodes

 

Episode 24 : La jeune fille revient

Le Swordbreaker affronte le Rag D'Mezegis, mais celui-ci prend le dessus grâce à sa fusion avec Kali. Kane tente toutes les tactiques à sa disposition, épuisant les ressources du vaisseau. Lorsque le Rag D’Mezegis utilise son canon principal, le Swordbreaker est gravement touché. Pendant ce temps, Millie et Nina recherchent le Swordbreaker pour l’aider.

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 12e (1998)

 

Episode 26 : Et… la lame de lumière brille

Kane affronte Stargazer, mais celui-ci prend le contrôle de Millie et la force à tirer sur Kane, l’handicapant. Trouvant les ressources pour résister, Millie se jette dans le vide. Pendant ce temps, Canal réussit à traverser la barrière du Gore Nova et éjecte Rail et Nina avant d’affronter l’ennemi. Elle réussit à détruire le Gore Nova au prix de sa propre vie.

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 1er (1998)

 

Personnages

 

Kane Blueriver

Contractuel d’Ennui. Kane est un aventurier casse-cou, prêt à tout pour remplir les missions pour lesquelles on fait appel à lui. Il est un incurable optimiste et fait confiance à sa bonne étoile pour s’en sortir, même des pires situations. Il est un expert dans le combat au psi-lame, une épée psychique que peu de gens peuvent utiliser.

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 4e (1998)

 

Millenium Feria Nocturne

Détective privée. Millenium est une piètre détective, faisant preuve de naïveté plutôt que de déduction, mais elle est une tireuse d’élite exceptionnelle. Elle cherche à être la meilleure dans l’univers dans un très grand nombre de domaines. Pour s’améliorer, elle s’invite à bord du Swordbreaker pour devenir l’assistante de Kane, contre son avis.

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 17e (1998)

 

Canal Vorfeed

Hologramme. Canal est l’incarnation de l’intelligence artificielle consciente du Swordbreaker. Elle prend en général l’apparence d’une jeune femme en tenue de domestique, mais elle peut prendre l’apparence qu’elle veut. Elle est très logique et analytique, mais peut aussi se laisser submerger par ses sentiments. Cupide, elle est prête à tout pour forcer Kane à accepter une mission.

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 3e (1998)

 

Musique

 

OP – Infinity (Megumi Hayashibara)